Conférence Philippe SCHOLLHAMMER, Pr UMR CNRS 6521 PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 18 Janvier 2013 14:20
Conférence Philippe SCHOLLHAMMER, Pr UMR CNRS 6521

Molécules modèles des sites actifs d'hydrogénases : une chimie bioinspirée en vue du développement de technologies alternatives pour l'énergie

UMR CNRS 6521 CEMCA
Laboratoire de Chimie, Electrochimie Moléculaire et Chimie Analytique
UFR Sciences et Techniques - UBO

18 janvier 2013
12h45/13h45

Amphi 3 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Il existe dans la nature des microorganismes capables de produire ou de consommer de l’hydrogène (H2) de façon très efficace, selon une transformation catalysée par des métalloenzymes, appelées les hydrogénases, et basée sur l’interconversion H2 = 2H+ + 2e-. La description structurale des sites actifs de certaines de ces hydrogénases, à la fin des années 90, a révélé que ces sites étaient des entités dinucléaires organométalliques remarquables, construites à partir d’éléments métalliques abondants comme le fer et le nickel. Dans le contexte actuel de développement de technologies alternatives pour l’énergie visant à produire et à utiliser l’hydrogène, comme vecteur énergétique, selon des voies économiquement et écologiquement viables, ces systèmes ont naturellement inspiré les chimistes. De nombreuses molécules modèles ont été élaborées et étudiées afin de comprendre le fonctionnement des sites actifs de ces métalloenzymes et de savoir s’il était possible de construire des molécules synthétiques, bioinspirées, efficaces pour la production d'hydrogène ou sa consommation. Le contexte, les principales lignes directrices de ces études, ainsi que les résultats significatifs obtenus aux cours des quinze dernières années seront abordés au cours de cet exposé.

 

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne