Conférence Jacques MANSOURATI, PU-PH et François GUERRERO, MCF ORPHY PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 24 Février 2012 11:34
Conférence Jacques MANSOURATI, PU-PH et François GUERRERO, MCF ORPHY

Activité physique et endothélium artériel

EA 4324 - ORPHY
Optimisation des Régulations Physiologiques
Université de Bretagne Occidentale

Vendredi 2 mars 2012
12h30/13h45

Amphi 2 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Activité physique et endothélium artériel

La dysfonction de l’endothélium artériel est associée à la survenue et au développement de l'athérosclérose avec ses conséquences pathologiques cardiovasculaires. La plupart des modes d’intervention qui améliorent les facteurs de risque cardiovasculaire et réduisent la morbidité et la mortalité cardiovasculaire (activité physique, alimentation équilibrée, traitement des dyslipidémies…) améliorent également la fonction endothéliale. L’efficacité de l'activité physique a été démontrée pour les modèles animaux ainsi que chez l’Homme. Elle est encore plus marquée chez les individus présentant initialement une dysfonction endothéliale. Les données obtenues par notre laboratoire et par d'autres groupes de recherche indiquent que l'efficacité d'un programme de prévention primaire de la dysfonction endothéliale est proportionnelle à la fréquence des séances d'entraînement mais pas leur intensité, qu'il est préférable de limiter à 50-65% de la consommation maximale d'o2. Le choix du type d'activités physiques utilisées ne semble pas avoir d'influence. La promotion de l’activité physique doit faire partie de tout programme de prévention des maladies liées à l’athérosclérose.

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne