Conférence de Didier FLAMENT, UMR 6197 PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 06 Mai 2011 10:36

La maintenance génomique chez les archées hyperthermophiles

UMR 6197 - Laboratoire de Microbiologie des Environnements Extrêmes
Brest

Vendredi 6 mai 2011
12h30/14h00

Amphi 2 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest Il y a maintenant plus de 15 ans, le séquençage du premier génome d’une archée montrait la forte similitude entre les machineries de réplication de l’ADN des archées et des eucaryotes. Depuis, de nombreuses études biochimiques et  structurales ont renforcé cette impression initiale et ont également permis des avancées singulières dans la compréhension de la réplication de l’ADN au sein de ces deux domaines. Paradoxalement, les mécanismes de réparation de l’ADN chez les Archées sont mal compris, alors que les archées, et notamment les représentants hyperthermophiles,  sont exposées à des températures induisant des lésions dans  l’ADN et comptent parmi les organismes les plus résistants aux radiations, et donc aux cassures double brin dans l’ADN.  Afin d’explorer les voies métaboliques de la maintenance génomique des archées hyperthermophiles, nous  caractérisons le réseau d’interactions protéines-protéines  impliqué dans les évènements de réplication, réparation et  recombinaison de l’ADN chez un organisme modèle, Pyrocccus abyssi. La combinaison d’analyses biochimiques, structurales et génétiques des composants de ce réseau devrait permettre de mieux comprendre leurs fonctions au sein des voies métaboliques responsables du maintien de l’intégrité génétique chez les Archées. Ces approches pourraient également améliorer les connaissances sur la fonction des homologues eucaryotes.
Mise à jour le Vendredi, 06 Mai 2011 08:37
 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne