Conférence du Pr. Christopher PAYAN PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 05 Novembre 2010 00:00

Conférence PAYANVirus et Cancer, situation particulière du virus de l'hépatite Virus

LUBEM EA3882 - UFR Médecine - UBO
Département de Bactériologie-Virologie et Parasitologie-Mycologie - CHRU Brest

Vendredi 5 novembre 2010
12h30-14h00
Amphi 3 - Faculté de Médecine
22 avenue Camille Desmoulins-Brest

Plus de 20% des cancers sont d’origine virale (ou viro-induits) et nous continuons à découvrir de nouveaux virus associés à des cancers (herpes virus de type 8 ou HHV8 et sarcome de Kaposi en 1995, Merkel cell virus ou MCV et cancer à cellules de Merkel en 2008). Le principal facteur lié à ces virus est leur capacité, comme tous les virus, à infecter nos cellules. Cependant à l’encontre de la plupart des virus, les virus associés à un cancer sont des virus à ADN, toujours impliqués dans une infection chronique ou latente (cancer après 10 à 30 ans d’infection); ils peuvent ainsi dans la durée de cette infection, s’intégrer dans le chromosome cellulaire et exprimer des protéines virales interférant avec les processus de contrôle de prolifération cellulaire et de réparation de l’ADN et bloquant le mécanisme d’apoptose. Le virus de l’hépatite C ne déroge pas au principe d’infection chronique, ayant pour cible les hépatocytes (dans 60 à 80% des cas), à l’origine de cirrhose et de carcinome hépatocellulaire, mais il s’agit d’un virus à ARN, incapable de ce fait de s’intégrer ; par contre certaines protéines virales (structurale Core et Non-Structurales NS3 et NS5a) ont été identifiées comme capables d’interférer dans un processus oncogénique. La connaissance de ces processus est importante pour le développement de molécules antivirales (anti-NS3 en phase 3 et anti-NS5a en phase 2) à visée potentielle anticancéreuse.

Mise à jour le Mardi, 07 Décembre 2010 08:33
 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne