Conférence Dr Franck ZAL, HEMARINA SA PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Administrator   
Vendredi, 23 Avril 2010 00:00

Conférence du Dr Franck ZALAéroport centre - Biotechnopôle - Morlaix

HEMO2Life : nouvelle entrant dans les solutions de préservation de greffons modulant les effets délétères de l'ischémie-reperfusion lors d'une transplantation

Vendredi 23 avril 2010
12 h 30/13 h 45

Amphi 4 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Résumé

Lors d’une transplantation, l’organe est soumis à une séquence d‘ischémie-reperfusion, à l’origine de lésions et de dysfonctionnements du greffon. Ces altérations favorisent le rejet aigu et accélèrent l’apparition des lésions responsables du rejet chronique de l’organe transplanté. Ces lésions sont liées aux mécanismes physiopathologiques de l’hypoxie, l’hypothermie, le réchauffement et la réoxygénation. De façon récente, une hémoglobine extracellulaire géante a été isolée par la société Hemarina SA chez un organisme marin. Cette molécule a été nommée HEMARINA-M101. Cette hémoglobine formulée a été nommée HEMO2Life®. Nous avons démontré qu’HEMO2Life®était un entrant approprié aux solutions de conservation d’organe afin de palier à la diminution de l’oxygénation induite dans l’organe lors de l’ischémie et de lutter contre les lésions induites par la séquence d’ischémie-reperfusion. Des expériences ont montré que HEMARINA-M101 était stable et restait fonctionnelle à 4°C dans la plupart des solutions de préservation d’organes. De plus, dans un modèle in vitro de préservation de cellules tubulaires, un effet protecteur majeur de HEMARINA-M101 a été démontré, associée aux différentes solutions de conservation. Nous avons étudié l’association de HEMO2Life® avec la solution de référence en transplantation (Viaspan®) dans un modèle d’auto-transplantation rénal porcin. Deux groupes ont ainsi étaient étudiés : Viaspan®) (n = 5) et Viaspan® + HEMO2Life® (n = 5) ont ainsi été étudiés. Le rein prélevé était conservé pendant 24h dans la solution de rinçage après avoir était rincé soit avec Viaspan® ou Viaspan® + HEMO2Life®. Après conservation, le rein controlatéral était retiré et les animaux ont été observés pendant un mois. Nous avons analysé la reprise de fonction, le niveau lésionnel et l’expression de l’ARN messager de différents gènes impliqués dans l’inflammation, la fibrose ou l’immunité. Les résultats de cette étude ont mis en évidence une amélioration très nette de la reprise de fonction du greffon en limitant les lésions dues à l’infiltration cellulaire, à la nécrose tubulaire, secondaire aux phénomènes d’ischémie-reperfusion avec la solution HEMO2Life®. Cette amélioration apportée par HEMO2Life® résulterait des propriétés de transporteur d’oxygène, mais aussi des propriétés anti-oxydantes intrinsèques d’HEMARINA-M101. Nous avons également étudié les mécanismes d’actions d’HEMO2Life®, notamment sur la modulation de l’expression de gènes comme Toll-like receptor 4 (TLR-4 impliqué dans la coordination de la réponse innée), TGF-β (tranforming growth factor) impliqué dans le développement de la fibrose. Ces résultats démontrent que cette molécule est capable de réguler l’expression de TLR-4, élément clé de la régulation de l’immunité innée. L’expression de FAS est augmentée dans le groupe traité avec HEMO2Life® en faveur d’un processus mettant en jeu l’apoptose régulée mais également impliqué dans les processus de régénération et différenciation. Enfin cette solution module l’expression de TGF-β, élément clé dans le développement de la fibrose rénale, en diminuant son expression. HEMO2Life® permet d’améliorer nettement la reprise de fonction des reins et son effet protecteur s’appuie sur la modulation des éléments physiopathologiques majeurs de l’ischémie reperfusion.

 

Mise à jour le Jeudi, 08 Juillet 2010 11:50
 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne