Conférence Nicolas LE POUL, CR1 CNRS UMR 6521 PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 30 Mai 2016 18:28
Conférence Nicolas LE POUL, CR1 CNRS UMR 6521

Fonctionnalisation de surfaces conductrices par des complexes modèles d'enzymes à cuivre

Equipe "Matériaux Moléculaires et Systèmes Organisés Electroactifs"
Laboratoire Chimie, Electrochimie Moléculaire et Chimie Analytique
UMR CNRS 6521
UFR Sciences et Techniques
Université Bretagne Occidentale

Vendredi 3 juin 2016
12h45/13h45

Amphi 3 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Fonctionnalisation de surfaces conductrices par des complexes

modèles d’enzymes à cuivre.

Les cupro-enzymes possèdent une large gamme de fonctionnalités avec l'efficacité énergétique et la sélectivité propres aux systèmes naturels. La compréhension de leurs mécanismes réactionnels et la reproduction de leurs fonctionnalités par des systèmes biomimétiques est un défi majeur. Dans cet objectif, le développement de dispositifs nanométriques à la surface d'électrodes permettant le greffage de complexes modèles d’enzymes trouve un intérêt croissant au sein de la communauté scientifique. Parmi les nombreuses procédures d’immobilisation possibles, le greffage en monocouches auto-assemblées (SAMs) sur surface métallique via des groupements thiols (RSH) reste une stratégie intéressante car elle conduit à une organisation contrôlée des systèmes greffés. Dans ce contexte, nous avons récemment développé une procédure basée sur une réaction de « click » électrochimique auto-catalysée. Cette méthode a permis l’immobilisation de plusieurs complexes moléculaires et supramoléculaires biomimétiques. Les systèmes greffés présentent des propriétés redox qui peuvent être aisément modulées par variation des conditions de greffage. Deux types d’applications ont ainsi été testées : réduction catalytique d’ions nitrite (Figure) et détection sélective d’alkylamines en milieu aqueux.

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne