Conférence Rémy PEDEUX, PhD Inserm ERL440-OSS PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 11 Mars 2016 18:33
Conférence Rémy PEDEUX, PhD Inserm ERL440-OSS

Implication des protéines suppressives de tumeurs ING dans la réponse aux dommages à l'ADN

Inserm ERL440-OSS
Oncogenesis Stress Signaling
Université Rennes 1

Vedredi 18 mars 2016
12h45/13h45

Amphi 3 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Rémy PEDEUX, PhD

INSERM ERL440-OSS

Université Rennes 1, CLCC Eugène Marquis

 

Implication des protéines suppressives de tumeurs ING

dans la réponse aux dommages à l’ADN

            Les gènes ING (ING1-5) (INhibitor of Growth) ont été identifiés et caractérisés comme des gènes suppresseurs de tumeur. Leur expression est fréquemment perdue dans les tumeurs humaines et les protéines ING sont impliquées dans de nombreuses fonctions comme l’apoptose, le contrôle du cycle cellulaire, la sénescence etc. (Guérillon et al., 2014). Nos travaux ont montré que la SUMOylation joue un rôle important dans la régulation des fonctions des protéines ING (Ythier et al., 2010 ; Sathpathy et al., 2014 ; Bigot et al., 2015).

            Au cours des dernières années, nos travaux se sont focalisés sur l’implication des protéines ING dans la maintenance de l’intégrité du génome. Nous avons identifié ING2 et ING3 comme jouant un rôle dans la réponse aux dommages de l’ADN (DDR). En effet, en réponse aux dommages, à la fois ING2 et ING3 sont recrutées au niveau des cassures et elles sont nécessaires pour le recrutement de 53BP1, la protéine médiatrice pour la réparation de l’ADN. Ainsi, en l’absence d’ING2 ou ING3 la réparation par recombinaison homologue ou non homologue est fortement altérée.

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne