Conférence Mariano OSTUNI, Professeur PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 20 Février 2015 14:44
Conférence Mariano OSTUNI, Professeur

Relations Structure-Fonction de la Chimiokine d'adhérence fractalkine et la translocase mitochondrial TSPO

UMR S1134
Biologie Intégrée du Globule Rouge
Institut National de la Tansfusion Sanguine - Paris

Vendredi 27 février 2015
12h45/13h45

Amphi 2 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Relations Structure-Fonction de la chimiokine d’adhérence fractalkine et la translocase mitochondrial TSPO.

 

Au cours de la présentation seront développes différents approches utilisés pour l’étude de deux protéines membranaires atypiques : la fractalkine et la translocase mitochondrial TSPO

  1. i)la chimiokine CX3CL1 (fractalkine) est l’une des deux membres de la grande famille de chimiokines qui est exprimée en tant que protéine membranaire. Elle participe au processus d’adhérence entre les cellules endothéliales et les cellules du système immunitaire. Cette chimiokine de ~100 kDa est structurée en quatre domaines caracté: un domaine chimiokine qui est reconnu par son récepteur CX3CR1, un tronc mucine, un segment transmembranaire et un domaine cytosolique. Nous avons développés des approches de biologie moléculaire et cellulaire, ainsi que des approches biophysiques pour déterminer le rôle des différents domaines de la protéine dans le processus d’adhérence cellulaire. Nos résultats montrent que i) le domaine intracellulaire est impliqué dans l’interaction avec les filaments d’actine ; ii) le segment transmembranaire est crucial pour l’oligomerisation nécessaire à la formation de la « tige » de fractalkine ; iii) le tronc mucine qui sert à sortir la molécule du glycocalyx pour faciliter la liaison à son récepteur
  1. ii)la protéine translocase de 18 kDa (TSPO) est une protéine ubiquitaire de 18 kDa, présentant 5 segments transmembranaires. Elle est majoritairement localisée dans la membrane externe de la mitochondrie où il a été démontré qu’elle est impliquée dans le transport de de cholestérol et de protoporphyrin. En 2011 une équipe de Roscoff a rapporté les effets des ligands spécifiques de cette protéine sur la croissance du P. falciparum, l’agent infectieux du paludism. Le parasite développe différentes stratégies pour s’adapter à l’environnement du globule rouge (GR), impliquant des transporteurs membranaires qui lui permettent de survivre aux changements de concentrations ioniques, d’acquérir des nutriments, d’éliminer les déchets métaboliques et de réguler le volume cellulaire. Ces phénomènes de transport ont été attribués à un complexe encore non complètement élucidé qui a été nommé nouvelle voie de perméabilité (NNP) et dont la TSPO et son partenaire, le canal anionique dépendant du voltage (VDAC), seraient impliqués.

Nous développons différentes stratégies pour déterminer les mécanismes d’action des ligands de la TSPO sur la croissance du parasite, et pour caractériser la fonction de cette protéine dans les érythrocytes sains et parasités.

 

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne