Conférence Pr Costantino BALESTRA et Pierre LAFERE PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 08 Septembre 2014 11:24
Conférence Pr Costantino BALESTRA et Pierre LAFERE

Le "Paradoxe de l'Oxygène Normobare" : Un nouvel outil pour l'anesthésiste

Costantino BALESTRA
Directeur du laboratoire de Physiologie Environnementale, Occupationnelle et
du Vieillissement
Haute Ecole Henry Spaak - Belgique

Pierre LAFERE
EA4324 ORPHY - UBO
Pôle ARSIBOU - CHRU Brest

Jeudi 11 septembre 2014
12h45/13h45

Amphi 2 - Faculté de Médecine, 22 av. Camille Desmoulins - Brest

Le “Paradoxe de l’Oxygène

Normobare”:

un nouvel outil pour l’anesthésiste ?

Des projets d’étude de la physiologie de la plongée, comme le projet européen PHYPODE dirigé depuis Brest, peuvent réserver de grandes surprises comme bousculer un dogme physiologique et/ou déboucher sur des applications thérapeutiques au chevet du malade.

C’est le cas pour la synthèse d’érythropoïétine (EPO) !  Cette substance naturelle a pour fonction de stimuler l’érythropoïèse. Jusqu’à récemment, l’hypoxie d’ailleurs largement utilisée par les athlètes, était considérée comme le seul stimulant « naturel » de l’EPO.

Or, il a été récemment montré que la synthèse d’EPO peut aussi être stimulée par l’hyperoxie intermittente : c’est le concept du « paradoxe de l’oxygène normobare ». Les mécanismes probables de ce dernier impliquent la régulation du HIF-1a (Hypoxia Inducible Factor) par les espèces réactives de l’oxygène.

L’hyperoxie intermittente a déjà été utilisée pour augmenter la concentration en hémoglobine et réticulocytes chez des patients chirurgicaux. Ainsi, une alternative à la transfusion sanguine et à l’utilisation de l’EPO exogène pourrait être envisagée dans le traitement d’anémies subséquentes à l’insuffisance rénale, la myélodisplasie ou induites par certains traitements anticancéreux (chimiothérapie, radiations).

Rocco M, Ditri L, De Bels D, Corazza F & Balestra C. (2014). The "Normobaric Oxygen Paradox": a new tool for the anesthetist? Minerva anestesiologica 80, 366-372.

 

 
UBOCHU Brest CNRS Inserm EFS
Ifremer ENIB Telecom Bretagne